READ Louise [1845 - 1928], amie, secrétaire et chargée d'affaires de Barbey d'Aurevilly

Lot 30
Go to lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Result without fees
Result : 1 000EUR
READ Louise [1845 - 1928], amie, secrétaire et chargée d'affaires de Barbey d'Aurevilly
Intéressant ensemble de documents et lettres concernant l’affaire Read - de Bouglon et la succession de Barbey d’Aurevilly.
— Lettre autographe signée de Louise Read. 11 décembre 1888 ; 4 pages in-8°. Très belle lettre relatant la dernière visite de Mme
de Bouglon chez Barbey: «Elle est partie. Mais quelle manière de partir ! oh ! j’en étais si attristée que je ne sais comment j’ai fait pour
résister au désir de l’embrasser malgré tout en lui disant combien je trouvais triste qu’elle eut gâté ainsi son séjour pour lui, pour elle... pour
moi, qu’est-ce que cela me fait ? Mais, comment eut elle interprété cela ? Et elle venait de lui faire signer un papier dont, assurément, je
comprenais toute l’indélicatesse, mais pour lequel j’avais apporté l’encre et la plume à notre ami, qui n’en avait guère envie... Moi, pour
qu’elle le laisse respirer, je lui aurais même signé ce qu’elle m’aurait demandé. Seulement le soir, Landry et Coppée ont été tellement indignés
que sans doute mon attendrissement à les voir se quitter ainsi était absurde. » Elle cite une phrase de Barbey : « Elle me trait, et je veux
vivre ! […] Je sens que je n’avais plus aucune liberté d’esprit ». « Jamais vous n’imaginerez tout ce qu’il craignait d’elle ! les nuits se passaient
à me le dire. Le soir, à 8h., grâce à du beurre de cacao, donné par Mlle Coppée, et ce matin, à 7 h. deux superbes résultats de ce qui le
tourmentait tant dimanche et qui n’avait pas plus réussi hier matin. Il avait bien dîné, en somme, bien dormi et très bien déjeuné ce matin.
Mais fatigué, somnolent, je pense, réaction de cet horrible état de six semaines. Il vient de boire (c’est à dire déjeuner), la quantité de vin (de
Chypre, très vieux) […] Mais il est abattu. Je pense que ce n’est pas surprenant. » Elle continue sa lettre en évoquant sa santé déclinante et
ses problèmes de foie.
On joint 11 manuscrits (33 pages) de la main de Louise Read qui sont des reco
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue