[BARBEY-D'AUREVILLY — FÉVAL Paul]

Lot 18
Go to lot
Estimation :
100 - 200 EUR
Result without fees
Result : 200EUR
[BARBEY-D'AUREVILLY — FÉVAL Paul]

Copie par Georges Landry, d'une importante lettre de Paul Féval, adressée à Barbey d'Aurevilly. Paris, le 18 mars 1876; 1 page in-4°. «
Pardonnez-moi ce papier coupé et souillé dans le dos. La prose de M. Léon Bloy est très belle, très belle. Je vous écris cependant pour autre chose [...]. Je vous copie quelques lignes d'une lettre que je reçois de Nantes, où il est parlé de V.E [Votre Éminence]. “Lemerre m'a envoyé l'Ensorcelée et le Chevalier des Touches: ce sont deux livres admirables où il y a des tableaux de première beauté. La description de la lande de Lessay, au début de l'Ensorcelée, est superbe; le suicide du chouan à la lisière de la forêt de Cerisy est d'une grandeur sauvage, et le combat des Douze à la foire d'Avranches est épique. [...] C'est signé Edmond Biré. Et Edmond Biré, un des érudits les plus étonnamment sûrs que je connaisse, est en outre un critique très fin & un homme de grand talent.»
LANDRY Georges [Le Mans, 1848 - Saint-Cloud, 1924], comptable à la chemiserie Hayem et fils, il fut le secrétaire de Barbey d'Aurevilly, rue Rousselet, et était un grand collectionneur de Gustave Moreau. Landry est un des plus vieux amis de Bloy, jusqu'à la rupture avec
Huysmans. Après la mort de Huysmans, il s'attacha à François Coppée. Il est le Leverdier du Désespéré.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue