DOM ROBERT (Guy de CHAUNAC-LANZAC, 1907-1997,... - Lot 262 - Oger - Blanchet

Lot 262
Aller au lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 35 000EUR
DOM ROBERT (Guy de CHAUNAC-LANZAC, 1907-1997,... - Lot 262 - Oger - Blanchet

DOM ROBERT (Guy de CHAUNAC-LANZAC, 1907-1997, d’après un carton de) & TABARD FRÈRES & SŒURS (lissier)



Juin



Tapisserie en laine polychrome à décor de trois coqs, d’abeilles et de papillons sur fond de mille-fleurs.



Signée et datée 1966 dans la trame, monogramme de lissier et signé au feutre par Dom Robet sur le bolduc original au revers portant la numérotation 1321.



198 x 254 cm





Guy de Chaunac-Lanzac étudie à l’École des Arts Décoratifs. À son retour du service militaire au Maroc où il dessinera beaucoup, il travaillera aux Tissus Ducharne. Il entre à l’Abbaye d’En Calcat en 1930, étudie la philosophie et la théologie et est ordonné prêtre en 1937. Il se remet à dessiner et à peindre et réalise une série d’aquarelles qui deviendront des cartons puis des tapisseries à la faveur de sa rencontre avec Jean Lurçat de passage au monastère en 1941 : « J’avais l’impression dès ce bref contact de travailler à côté d’un grand frère qui ne gardait par-devers lui aucune botte secrète. Il me montrait ses échantillons de laine, (…) j’appris l’utilisation des battages pour l’interpénétration des couleurs et toutes sortes de possibilités de tirer le meilleur parti de cette chaleureuse matière. Dison, le vocabulaire classique le plus simple pour atteindre les effets les plus éloquents. »





Son œuvre tissé comprend près de 150 cartons originaux, tissés à Aubusson et dans les ateliers Tabard entre 1941 et 1980, dont l’Été, la première tapisserie de Dom Robert, inspirée du monde végétal et animal qu’il se plaît à contempler.



« Dans une tapisserie, on se promène... Une promenade sans but précis, on se plaît à flâner. Un détail vous conduit vers un autre, un rouge mène à un bleu. Tout d’un coup, on découvre un oiseau, un écureuil qui voulait se cacher, on en cherche d’autres comme on va aux champignons, le même plaisir qu’en un sous-bois, une sorte de jeu de cache-cache. En somme, la tapisserie est davantage un art du temps… Art du temps par sa facture aussi, art de longue patience… »



D'après les archives du Musée Dom Robert et de la tapisserie du XXe siècle (répertoire Tabard), ce matricule correspond au 2ème exemplaire tissé de ce carton. Le 2/8 est tombé de métier en mars 1967.

Un exemplaire (6/8) est actuellement en présentation au Musée. 


Nous remercions Madame Sophie Guérin Gasc, responsable des collections du Musée Dom Robert et de la tapisserie du XXe siècle, pour ces informations. 



Bibliographie :



- Dom Robert, La clef des champs, Privat, Toulouse, 2003, modèle reproduit p. 129.



- Hélène Say, L’atelier Tabard à Aubusson - Répertoire numérique détaillé des archives écrites, Musée départemental de la tapisserie à Aubusson & Archives départementales de la Creuse, Guéret, 1996, modèle répertorié p. 71.



François Boespflug, David-Marc d’Hamonville, Thierry Portevin, Les saisons de Dom Robert : tapisseries, Éditions de l’Abbaye d’En Calcat/Hazan, Dourgne/Paris, 2014, modèle reproduit pp. 107-109.





Provenance :



Acquise par le Père de l’actuelle propriétaire.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue