Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

CHOPIN Frédéric.— Titus WOYCIECHOWSKI

Lot 15
400 - 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 300 €

CHOPIN Frédéric.— Titus WOYCIECHOWSKI

Lettre autographe signée à un éditeur de musique (Maurice
Schlesinger). Paris, 4 mai 1857; 2 ½ pages in-8.
Apparemment détenteur des droits de Chopin, son ami d'enfance, Woyciechowski les négocie avec Maurice Schlesinger: «Vous deviendrez propriétaire des 17 mélodies de Chopin pour tous les pays à l'exception de la France et de la Belgique... les épreuves seront corrigées par moi autant de fois que je le jugerai nécessaire... Vous paierez la somme dont nous sommes convenus, et que je fixe à deux mille francs, prix que je crois raisonnable vu le nom glorieux de l'auteur et la beauté réelle des mélodies...». Ami intime de Chopin, Woyciechowski, homme politique et mécène polonais, fut l'un des derniers à avoir écrit au musicien un mois avant sa mort.— Joints:
BARCINSKI Isabelle (soeur de Frédéric Chopin). Lettre autographe signée à un éditeur de musique (Maurice Schlesinger). Varsovie, 24 juin 1857; 3 pages in-8. L'ÉDITION DE MÉLODIES INÉDITES DE CHOPIN: «Le désir seul de publier au complet et au plus tôt les mélodies de mon frère et d'empêcher par là leur publication partielle et inexacte me décide à accepter le prix de 1000 francs offert par vous à Mr Woyciechowski pour la propriété de ces 17 mélodies en Allemagne, en Russie, et en Pologne. Comme Mr Fontana a... laissé pendantes... les transactions d'achat de ces mêmes mélodies par les éditeurs de Paris, je vous propose Monsieur de vous en céder la propriété pour la somme de 500 francs.... Quant aux corrections, je tiens à ce qu'elles soient faites par moi-même vu que c'est un devoir sacré pour moi de veiller à la fidélité et à la pureté de cette dernière publication des oeuvres de mon frère...»
BARCINSKI Antoine. Lettre autographe signée «Antoine Barcinski, directeur de la navigation à vapeur en Pologne», à Maurice Schlesinger, éditeur de musique à Berlin. Varsovie, 12 septembre 1857; une page in-8. Il rappelle que son épouse, Isabelle, soeur de Chopin, lui a adressé le 5 août les deux exemplaires du contrat également signés par Justine, l'autre soeur du musicien, relatif à l'édition des mélodies susdites. Il s'étonne du silence qui en résulte et demande une réponse par un prochain courrier. Schlesinger a écrit en marge qu'il faut envoyer un billet de 1000 fr. à Justine Chopin.— Réunion de 3 lettres relatives à Chopin
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue