Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

MAHFOUZ Naguib (Najib Mahfouz, en arabe)

Lot 65
1 000 - 1 500 €

MAHFOUZ Naguib (Najib Mahfouz, en arabe)

[Le Caire, 1911 - id., 2006], romancier égyptien, prix Nobel de littérature en 1988.
Lot de onze lettres autographes signées de Naguib Mahfouz.
L'ensemble est constitué des réponses faites par l'écrivain aux questions posées par le traducteur en langue française de sa célèbre Trilogie, rédigée à partir de 1950 et publiée en arabe de 1956 à 1957 (Impasse des deux palais, Le Palais du désir, Le jardin du passé, éditions Jean-Claude Lattès; Le Livre de Poche). Cette oeuvre fondamentale, que l'auteur désigne dans l'une de ses lettres comme sa préférée et qui raconte l'histoire d'une famille traditionnelle égyptienne depuis les débuts de la Première Guerre mondiale jusqu'à la chute du roi Farouk, l'occupation anglaise, la formation de l'idée d'indépendance et l'évolution des mentalités, constitue véritablement la matrice du roman arabe contemporain. La presse française, et surtout anglo-saxonne, a souligné le rôle déterminant de la traduction française de l'ouvrage dans l'attribution du prix Nobel à son auteur. Les lettres, écrites à l'encre bleue, noire ou rouge sur papier à rayures et accompagnées de leurs enveloppes, timbres et cachets d'origine, s'échelonnent du 18 novembre 1985 au 21 avril 1989, c'est-à-dire, pendant toute la période allant du début de la traduction de l'Impasse des deux palais jusqu'à l'attribution du prix Nobel. Dans ces réponses aux questions du traducteur, tous les thèmes sont abordés: questions linguistiques ayant trait au sens et à l'emploi de tel mot, de telle expression dialectale, désignation de l'adaptation de l'arabe classique au roman contemporain comme l'une des plus importantes réalisations de la génération littéraire de l'auteur et son impact sur les générations suivantes. L'une de ces lettres est aussi l'un des rares lieux où Naguib Mahfouz dévoile son amour pour la musique, développé dès l'enfance au cours des fêtes de mariage, des fêtes soufies à la mosquée d'al-Husayn et de l'écoute des grands chanteurs de l'époque classique (Abdou al-Hamouli, Youssouf al-Manyalawi, Muhammad Othman) puis moderne (Oum Kalsoum, Muhammad Abd al-Wahhab).
L'auteur s'y révèle aussi très soucieux de l'accueil de sa
Trilogie auprès des critiques et lecteurs francophones, de la diffusion de ses livres en France, demandant à son traducteur de lui fournir les articles parus dans la presse française et lui faisant part de ses voeux de traduction pour l'avenir
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue