Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

Pendentif Art Nouveau en or jaune 18K (750…

Lot 142
15 000 - 20 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 15 000 €

Pendentif Art Nouveau en or jaune 18K (750…

Pendentif Art Nouveau en or jaune 18K (750 ‰) et argent stylisé d'un bouquet de trois chardons sertis de diamants taillés en rose, les feuilles mouvementées émaillées polychrome, l'amortissement formé d'un culot serti de diamants taillés à l'ancienne. Il retient en pampille un diamant ovale (petits accidents, manques et restaurations).
Le système adaptable, la chaîne de cou à maille forçat.
Exécuté vers 1900.
Tour de cou: env. 42 cm
Hauteur: env. 6,5 cm - Largeur: env. 5 cm
Poids brut: 32,43 g
Dans son écrin de la maison Caillot-Peck, Guillemin Frères.
Maison Caillot-Peck, Frères Guillemin
Pierre Caillot (1800-1871) crée son atelier de bijouterie en 1825 à Paris dont la réputation grandit pour ses bijoux intégrant des camées, des perles et des pierres de couleur. Dès 1840, Vever indique qu'il était à la tête de soixante-dix à quatre-vingt ouvriers. À partir de 1845, il se tourne aussi vers la joaillerie tandis que son fils apporte une inspiration viennoise à leurs bijoux. Quatre ans plus tard, Prosper Peck (1821- 1899) devient son associé et de nouvelles créations voient le jour dans le goût néo-grec et étrusque. L'entreprise réputée obtient une médaille d'honneur à l'Exposition Universelle de 1862 à Londres. En 1874, les frères Guillemin rejoignent cette maison qui prend le nom de Caillot Peck et Guillemin Frères. Il s'agit d'un grand tournant pour cette entreprise qui va s'engager dans la «grande joaillerie». Elle obtient en 1878 une médaille d'or à l'Exposition Universelle.
Bibliographie
VEVER Henri, La Bijouterie Française au XIXe siècle, H. Floury, Paris, 1906, pp. 188-193.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue