Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

Pierre Paul GIRIEUD (1876-1948)

Lot 23
6 000 - 8 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 22 000 €

Pierre Paul GIRIEUD (1876-1948)

Tulipe et vitrail, 1905
Huile sur toile.
Signée en bas à gauche.
81 x 65 cm
(Petits manques).

Exposition:
- Paris, Grand Palais, Salon d'Automne, 18/10- 25/11/1905.
Ce tableau a été exposé dans la salle qui fut surnommée par le critique Louis Vauxcelles: « La cage aux Fauves ».
- Paris, Salon des Artistes Indépendants, 1926.
- Paris, Galerie Norvins, La gloire de Montmartre, 16/3- 16/4/1945, sous le n°41.
- Marseille, Musée Cantini, Pierre Girieud et l'expérience de la modernité, 21/06-29/09/1996 (reproduit en page 66 du catalogue).
- Chatou, Musée Fournaise, À la belle époque des fauves, 30/4-30/10/2005 (reproduit au catalogue).

Provenance:
- Collection particulière parisienne.

Bibliographie et documentation:
- Catalogue de l'exposition P. Girieud et l'expérience de la modernité 1900-1912
- Catalogue en ligne sur www.pgirieud.fr

Ce lot est présenté par Monsieur Frédérick et Madame
Pauline CHANOIT, experts en tableaux.
+ 33 (0) 1 47 70 22 33 - expertise@chanoit.com

Girieud, Montmartre, le Lapin Agile D'origine provençale, autodidacte, Girieud habite à partir de 1900 près de la place du Tertre à Montmartre où il fréquente Marquet,Manguin, Camoin et Picasso. Toute l'avant-garde artistique et littéraire se retrouve au café Le Lapin Agile dont la salle est décorée entre autre par L'Arlequin de Picasso et un Perroquet de Girieud.
A Montmartre la créativité et l' avant-garde va de pair avec la fantaisie potache. Girieud, l'écrivain Roland Dorgelès et le peintre Boronali mystifieront le Salon des Indépendants en réussissant à y faire exposer une toile peinte avec un pinceau attaché à la queue d'un âne et qu'ils intitulent « Et le soleil s'endormit sur l'Adriatique » (1910)!

Le Salon d'Automne et le Fauvisme
Administré par Matisse, Desvallières et Rouault, le Salon d'Automne fondé en 1903, accueille la jeune garde en réaction contre la peinture académique: l'audace colorée et le synthétisme extrême du dessin des Matisse, Vlaminck, Derain, Marquet révolutionnent la peinture. Ce mouvement est baptisé du nom de Fauvisme.
Girieud expose 4 tableaux au Salon d'Automne de 1905 au milieu de ses amis.
Girieud a le soutien des plus grands marchands parisiens et expose chez Berthe Weill, Eugène Druet, Jacques Doucet, D. H. Kahweiller (ce dernier lui consacre une exposition personnelle en 1907, année d'ouverture de sa galerie à Paris), Paul Rosenberg; dans les Galerie Thanhauser à Munich et Flechtheim à Berlin.

Girieud et Kandinsky
Son amitié avec Vassily Kandinsky dès 1904 va faciliter les liens et les échanges entre les expressionnistes allemands et les fauves français. En 1909 Girieud adhère à la NKVM munichoise présidée par Kandinsky. Grâce aux trois expositions itinérantes de 1909 à 1911, son oeuvre est diffusée en Allemagne.
Kandinsky commande à Girieud un article sur les primitifs siennois ainsi que sur les images d'Épinal (L'avant-garde russe est très intéressée par les images populaires). De même Girieud est présent en 1908 au Salon de la Toison d'or de la galerie Tretiakhov de Moscou. Une de ses oeuvres est d‘ailleurs acheté par le collectionneur
Tchchoukine dès 1906 lors de ses tournées dans les ateliers parisiens.

Tulipe et vitrail (1905)
Notre tableau est exposé au mythique Salon d'Automne de 1905,celui qui va faire scandale, dans une des deux salles des Fauves. C'est à cette occasion que le critique Louis Vauxelles baptise le mouvement en qualifiant une sculpture classique placée au centre de la salle de la phrase restée célèbre « c'est Donatello dans la cage aux fauves ». Un autre critique Camille Mauclair parlera d'« un pot de peinture jeté à la face du public ».
OEuvre historique, Tulipe et vitrail est marquée par l'influence de Gauguin et de Pont-Aven (cernes cloisonistes, primitivisme du dessin), des nabis (mysticisme, vitrail religieux), de Van Gogh (touche riche et emportée) et d'une forte intensité des couleurs (courant fauve naissant).
Girieud fut d'ailleurs propriétaire d'un tableau de Van Gogh et il rendit hommage à Gauguin en 1906 en peignant une somptueuse composition où le peintre est représenté en Christ de la Cène entouré de ses disciples (Musée des Beaux-Arts de Pont-Aven).
Tulipe et vitrail est l'une des rares oeuvres du salon d'Automne de 1905 encore dans le marché privé.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue